Conseils

Portage physiologique/ Motricité de bébé/ Position devant l’ordinateur

1 : Portage physiologique

Le portage physiologique

Lorsque les bébés naissent, toutes les zones de leur squelette ne sont pas ossifiées, donc ils ont les articulations très souples et en cours de formation.

Des mauvaises positions gênent le développement du cartilage et la mise en place de l’emboitement des articulations. Les deux zones concernées sont les hanches et la colonne vertébrale.

Qu’il soit réalisé en écharpe ou en porte-bébé semi-rigide, le portage doit respecter la physiologie et le confort du bébé, et du porteur.

Les différents systèmes de portage :

  • L’écharpe de portage : de la naissance jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans en fonction de l’enfant. Plusieurs nœuds sont possibles.
  • Le porte-bébé physiologique : je conseille souvent le Manduca ou Ergo baby: de 3.5 à 20kg environ. Il permet de porter bébé en ventral au début puis en dorsal quand il devient plus grand et plus lourd.

Pour que le portage soit physiologique il faut que:

  • Le dos de bébé soit rond
  • Ses jambes légèrement écartées, et les genoux fléchis au même niveau que les hanches. Jamais pendantes

=> Les portes bébés où les bébés ont le dos droit et les jambes tendues et pendantes sont à bannir.

Quelques photos pour illustrer :

Lorsque les bébés naissent, toutes les zones de leur squelette ne sont pas ossifiées, donc ils ont les articulations très souples et en cours de formation.

Des mauvaises positions gênent le développement du cartilage et la mise en place de l’emboitement des articulations. Les deux zones concernées sont les hanches et la colonne vertébrale.

     2.a. la colonne vertébrale

Le portage non physiologique ne propose qu’un seul point d’appui le plus souvent les parties génitales/l’entrejambe des bébés et les contraint à rester dans une position verticale, ce pour quoi leurs os et articulations ne sont pas encore prêts. Car cela signifie porter le poids du corps sur un seul point d’appui, et de maintenir la colonne vertébrale droite, alors que le dos n’est pas musclé, les os des vertèbres pas solidifiés. La position naturelle et de confort pour un bébé suppose un dos arrondi, la position ‘fœtale’ qu’il a gardé pendant toute la grossesse.

Du point de vue de la colonne vertébrale, ce portage peut poser un retard ou des problèmes de développement, un mauvais emboîtements des vertèbres.

    2.b. les hanches

De même, avec ce type de portage, les hanches qui ne sont pas soutenues, et les jambes se balancent dans le vide. Cela peut sembler être au premier abord une position confortable pour le bébé qui serait alors libre de ses mouvements. Mais ce n’est pas le cas. Cette position n’a rien de naturelle et empêche les articulations des hanches de s’emboîter correctement et présente un risque d’aggraver voire causer une dysplasie des hanches. Dans le cas le plus bénin cela signifie une articulation lâche et dans le cas le plus grave une luxation de la hanche, qui gêne de manière considérable la capacité à marcher et requiert une rééducation ou une immobilisation en fonction de l’âge de l’enfant.

La dysplasie des hanches peut passer inaperçue car elle n’est pas douloureuse pour un bébé, mais comme dit précédemment elle peut gêner la marche et causer de l’arthrose à l’âge adulte, c’est à dire des douleurs récurrentes.

(extrait du livre “porter mon bébé” éditions la marinière)

Quelques photos du portage en écharpe:

Faites attention aux marques et vérifiez toujours la position de votre bébé.

Si vous avez un doute, poser la question à un professionnel du portage ou à votre ostéopathe.

2 : La Motricité Libre:

3 : Position devant un ordinateur pour éviter les Troubles Musculo Squelettiques (TMS)